La solidarité

"La solidarité ne se mesure ni en temps, ni en distance, elle n'a pas de frontières, et toute son énergie elle la puise à un seul endroit : le coeur"



L’action se poursuit au Collège Louis-Augustin BOSC de Saint-Prix…


Le vendredi  7 février nous sommes retournés avec Christian, bénévole au grand cœur, au Collège Louis-Augustin BOSC pour sensibiliser cette fois les parents des collégiens que nous avions touchés lors de notre intervention du 27 janvier dernier. Une soirée qui permettait aux parents de rencontrer tous les professeurs de leurs enfants, pour faire avec eux, le bilan du semestre passé. Elle s’inscrivait aussi dans la poursuite de l’action montée par le Collège, suite au projet initié par Mathilde et Mathilde, et a permis un grand élan de solidarité, puisque pour la bonne cause, les enfants, leurs parents et certains professeurs ont mis la main à la pâte, leur temps, mais aussi leur cœur, en confectionnant de nombreux gâteaux, plus appétissant les uns que les autres.
Tandis que les parents attendaient d’être reçus par les professeurs, des gâteaux, ainsi que des jus de fruit et autres boissons sans alcool, étaient vendus par les enfants et leurs professeurs sur différents stands répartis à plusieurs endroits stratégiques, à ces points fixes s’ajoutaient plusieurs plateaux à roulettes, chargés de pâtisseries et autres gourmandises, qui déambulaient dans les longs couloirs du collège. Pendant ce temps-là, Christian et Monsieur Nez Rouge, installés sur leur stand, aménagé pour la circonstance, avec une petite expo photos, en profitaient pour sensibiliser les parents, les élèves et les professeurs, sur ces huit années d’actions menées au quotidien au profit de ces enfants malades. Monsieur Nez Rouge en a profité pour vendre sa BD et réaliser de nombreuses dédicaces,  chacune personnalisée, et toujours suivie d’un petit nez fait au feutre rouge. Pendant ce temps-là, des petits bénévoles revêtus du symbolique tee-shirt rouge -qui leur servait plus de robe que de tee-shirt-, infatigables, couraient dans tous les sens, gravissaient les marches quatre à quatre et les redescendaient tout aussi vite, propulsés à la vitesse du vent, allaient à la rencontre des parents qui attendaient d’être reçus, assis dans les couloirs du collège, et se ruaient aussi prestement sur ceux qui avaient juste le temps de mettre le pied dans l’établissement. Merci à mes petits bouts de choux au « beau nez rouge », pour leur efficacité et pour leur courage, qui ont distribué énergiquement, pendant plus de quatre heures, les dépliants de sensibilisation de notre association Groslaysienne.

D’autres belles surprises sont venues s’ajouter durant cette soirée, telles qu’un mot écrit à l’attention de Monsieur Nez Rouge, qui me fut remis par ses auteures Yasmine et Axelle de la classe de 5e 4, ainsi qu’un exemplaire de « LOL MAG », le journal du Collège, premier d’une longue lignée, qui me fut offert et dédicacé par trois des quatre journalistes et rédactrices de ce journal, Coralie, Marie et Manon (Cloé étant absente), dans lequel, en page 3, j’ai eu l’honneur de trouver un article m’étant consacré, avec ce titre très touchant et encourageant  : « Le collège soutient une association qui a du cœur : Monsieur Nez Rouge ».

Un merci particulier à Mesdames HAUTEFEUILLE, SCHMITT et CAMADRO qui nous ont invitées et reçues avec beaucoup de gentillesse en nous ouvrant leur cœur mais aussi les portes de leur collège, à mes copines Mathilde et Mathilde, à tous les acteurs de cette magnifique action réalisée avec amour : les enfants du collège, les professeurs, les parents, les bénévoles grands et petits, vous tous, qui, à chaque jour qui passe, permettez à Monsieur Nez Rouge de sortir de l’ombre en parlant à votre tour des actions menées au quotidien pour tous ces tout-petits atteints de ces maladies rares pour qu’ils ne soient plus « orphelins » de tout… Merci de tout mon cœur ! Je vous embrasse très fort !
Pour info : Toutes les recettes qui ont été récoltées hier par ces ventes reviendront, un peu plus tard, à l’association Monsieur Nez Rouge, une fois que la 3ème et dernière partie de cette action prendra fin, courant du mois de mai, par la vente traditionnelle de brioches et de gâteaux dans la Ville de Saint-Prix et aux alentours. Tous ces fonds seront reversés intégralement, lors d’une cérémonie officielle, par Monsieur Nez Rouge à un représentant de l’Hôpital d’Enfants Malades de Margency.

Aucun commentaire:

AUTRES BLOGS MNR

AUTRES BLOGS MNR
Monsieur Nez Rouge. Revue de presse

Entr'Ombres et Lumières